Vos questions sont entre de bonnes mains

Remèdes naturels transpiration

Partager
Envoyer par email

Les personnes qui souffrent d'hypertranspiration peuvent faire appel à des remèdes simples et peu coûteux pour lutter contre ce problème.

Il est possible d'utiliser différents remèdes naturels contre la transpiration, faciles à trouver et efficaces.

Remèdes naturels contre l'excès de transpiration

Pour limiter naturellement l'activité des glandes sudoripares :

  • Vous pouvez utiliser de la sauge (Salvia officinalis) sous forme :
    • d'infusions quotidiennes (4,5 g infusés pendant une dizaine de minutes dans 15 cl d'eau et à consommer au moins trois fois par jour) ;
    • de teinture mère (50 gouttes dans un verre d'eau une fois par jour avec 10 gouttes de teinture mère de germandrée aquatique) ;
    • de mélange de feuilles et de jus de tomate appliqué comme un anti transpirant.
  • Le bicarbonate de sodium permet d'absorber la sueur (voir plus bas pour lutter contre les odeurs).
  • Le vinaigre de cidre va limiter la sudation : il suffit de l'appliquer directement sur les aisselles au coucher.
  • Appliquez un mélange d'écorce de saule et de thé au niveau des aisselles.
  • Appliquez de la Maïzena sur vos aisselles après les avoir soigneusement lavées et séchées (même principe avec le talc).
  • Vous pouvez aussi couper une rondelle de concombre et la passer sur vos aisselles.
  • Ajoutez deux tasses de jus de tomate à votre bain.
    • Il est également possible de placer de la tomate directement sous les aisselles et de la garder en place pendant un quart d'heure avant de rincer abondamment.
    • Cette technique donne des résultats au bout de deux semaines à raison d'une application quotidienne.
  • Vous pouvez aussi utiliser du thé noir que vous aurez laissé refroidir (5 sachets dans un litre d'eau) :
    • Trempez quotidiennement vos pieds ou vos mains dedans pendant 20 à 30 minutes.
    • Autre solution pour les mains moites : conserver les sachets de thé usagés et les garder en main pendant une demi-heure.
    • Dans un cas comme dans l'autre, c'est l'acide tannique libéré par le thé qui est efficace contre la transpiration.
  • Pour traiter l'hypertranspiration plantaire, faites bouillir pendant 10 minutes une poignée de feuilles de tussilage (Tussilago farfara) dans 1 litre d'eau, puis prenez un bain de pieds dans cette préparation refroidie.
  • les décoctions de feuilles de noyer peuvent s'employer sous forme de cataplasme pour réduire la transpiration des mains et la transpiration des pieds. Pour cela :
    • Préparez une décoction de 2,5 grammes de feuilles de noyer séchées à faire bouillir dans10 cl d'eau.
    • Laissez chauffer et infuser pendant un quart d'heure.
    • Appliquez ensuite sur les zones à traiter à l'aide d'une compresse.

À noter : en cas de transpiration due à la ménopause, ajoutez de la luzerne à la sauge.

Remèdes naturels transpiration : lutter contre l'odeur

Certains déodorants naturels peuvent être employés :

  • Il est par exemple possible d'utiliser un mélange de camphre et d'alcool à 90°. Déposé sur du coton, vous pouvez appliquer ce mélange sur les aisselles, l'intérieur des paumes ou sur les plantes de pieds.
  • Pour lutter contre les odeurs de pieds, lavez vos pieds matin et soir avec du savon de Marseille et effectuez des bains de pieds dans lesquels vous aurez ajouté 2 cuillerées de farine de moutarde. Terminez en saupoudrant vos chaussettes et chaussures de cette même farine.
  • Vous pouvez également employer un mélange de bicarbonate de sodium et d'HE de lavande comme déodorant :
    • Pour lutter contre l'odeur de transpiration, ajoutez-y du bicarbonate de soude mélangé à du jus de citron.
    • Il est aussi possible d'utiliser le bicarbonate de soude seul en en frottant une pincée sur la transpiration des aisselles, par exemple.
  • Autre solution pour éviter les odeurs de transpiration : réaliser un mélange d'1 cc d'eau oxygénée et d'une tasse d'eau. Pour cela, nettoyez vos aisselles, vos mains et vos pieds avec un gant de toilette que vous aurez humidifié avec cette solution.
  • le vinaigre de cidre permettra d'éliminer les bactéries présentes sur la peau. Il empêchera ainsi le développement des mauvaises odeurs dues à la dégradation de la sueur par les bactéries. Au niveau des aisselles, placez du coton imprégné de vinaigre de cidre pendant une vingtaine de minutes, puis rincez à l'eau claire.
  • Le jus de citron est tout particulièrement efficace avant d'aller au lit :
    • Choisissez-le pas trop mûr, coupez-le en deux et passez la pulpe sur vos aisselles. Il agira à la fois comme un anti transpirant et comme un dédorant naturel, en absorbant les mauvaises odeurs et en limitant la sécrétion de sébum.
    • Vous pouvez éventuellement y mélanger du bicarbonate et vous lavez les aisselles avec ce mélange.
  • Parmi les préparations qu'il est possible de réaliser soi-même, vous pouvez consommer trois fois par jour un mélange de :
    • 2 cc de vinaigre de cidre ;
    • 2 cc de miel ;
    • une tasse d'eau.
  • Vous pouvez enfin consommer de la chlorophylle sous forme de gélules. Elle aura une action déodorante en agissant de l'intérieur.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean-marie boulenouar

infirmier - anesthésiste (32 ans) | polyclinique - clinique du breuil (86)

Expert

irène casali

hypnose éricksonienne et contes métaphoriques

Expert

judith arequion

formatrice en massage bien-être à strasbourg | espace renaitre

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.